1989 : le Martiniquais afro-descendant Ernest Chénière lance l’affaire du voile islamique

Ernest Chénière, né en Martinque, s’est fait connaître pour avoir lancé en France une polémique au sujet du port du foulard islamique.

En 1989 Ernest Chénière est principal du collège Gabriel-Havez de Creil (Oise). Trois élèves de ce collège, coiffées du voile islamique, ayant refusé de le retirer pendant les cours, le chef d’établissement – en l’occurrence un  Afro-descendant – décide de les exclure on nom de la laïcité républicaine.

S’ensuivra un débat enflammé. Le 27 novembre 1989, le Conseil d’État proscrira le port des signes religieux «à caractère ostentatoire» dans les établissements publics.

Ayant attiré l’attention des politiques, Chénière est élu député RPR en 1993. Il est battu en 1997, malgré le soutien du Front national.

Après avoir déménagé en Anjou, Chénière est revenu sur son hostilité au port du voile et s’est opposé à la loi du 15 mai 2004 sur la laïcité, qui résulte pourtant de ses prises de position initiales.

 

 

Ecrit par

Pas de contribution

Ajouter une contribution

10 mai 2018 17h30 JOURN. NAT. ESCLAVAGE Paris place gal Catroux 17e Je m'inscris
Hello. Add your message here.