Alexandre Michelin

Alexandre Michelin, originaire de la Martinique, est né au Mali le 27 juin 1964.

Titulaire d’un diplôme de l’Institut d’études politiques de Paris, d’un diplôme en management de l’ESSEC et d’un DESS de droit et administration audiovisuelle, Alexandre Michelin a été, en 1994, directeur général de la chaîne de télévision Paris Première, dont il a fait passer l’audience de 12 000 à 2 millions de téléspectateurs.

En 1997, il rejoint le groupe Canal + dont il devient rapidement directeur des programmes et des services.

En 2004 Alexandre Michelin est nommé directeur de l’antenne et des programmes de la chaîne France 5 (groupe France télévisions).

En 2007, il est recruté par Microsoft, et devient directeur général en 2010 du groupe MSN Europe, Afrique et Moyen Orient, dirigeant une entreprise de 1000 salariés répartis dans 28 pays avec un chiffre d’affaires de 300 millions d’€ et une audience de 200 millions d’internautes.

Depuis 2006, Alexandre Michelin préside le fonds images de la diversité au CNC et à l’Acsé (depuis CGET). A ce titre, il soutient financièrement les films et les documentaires ayant trait à la diversité et tout particulièrement ceux valorisant l’histoire des Afro-descendants.

Le 25 février 2015, Alexandre Michelin a créé une révolution dans l’univers feutré et consanguin de l’audiovisuel français en annonçant publiquement sa candidadure à la présidence de France Télévisions et en exprimant une vision résolument innovante pour régénérer un audiovisuel public français sclérosé et bien souvent accusé de racisme.

L’article du Figaro annonçant la candidature d’Alexandre Michelin

Alexandre Michelin n’a pas été retenu parmi les 7 finalistes désignés par le CSA.

C’est finalement une femme, Delphine Ernotte-Cunci, qui a été nommée présidente de France Télévisions le 23 avril 2015.

 

Ecrit par

2 Contributions

  1. Joss Rovélas dit :

    Compétence frisant l’excellence. Que va encore trouver le suprémacisme blanc français pour barrer la route à cet homme ?

  2. Eyeq dit :

    J’espère pour lui qu’il ne sera pas supplanté par Christophe Beaux, l’actuel président de la Monnaie de Paris qui est administrateur de France Télévisions. Les connexions de Beaux sont très puissantes. Raffarin et Bernadette, Fleur Pellerin, Hidalgo à travers son premier adjoint Julliard ne me démentiront pas. Pour gagner, Alexandre Michelin doit s’adresser à Hollande en personne. Le reste est déjà verrouillé.

Ajouter une contribution