Antonio Macéo (1845-1897)

Antonio Macéo, né à Majaguabo (Cuba), de parents afro-descendants libres, fut ‘abord un modeste employé agricole avant de pendre part à l’insurrection de 1868 contre les Espagnols.

Refusant le pacte de 1878 qui n’accordait ni l’indépendance ni l’abolition de l’esclavage, à laquelle il était très attaché, Maceo, contraint à l’exil voyagea en Amérique du Sud et aux USA. L’esclavage devait être accordé en 1886.

En 1896, Macéo échappe à un attentat fomenté par des Espagnols dans un théâtre de New York.

Devenu l’un des chefs de la troisième guerre de libération cubaine, le général Antonio Maceo tomba dans une embuscade en 1897.

L’indépendance devait être proclamée en 1898, après l’intervention des Américains dans le conflit.

Macéo est considéré comme un héros national à Cuba, où plusieurs monuments lui sont dédiés.

Ecrit par

Pas de contribution

Ajouter une contribution