Chocolat

En 1988, sort le premier film de Claire Denis, Chocolat, avec Isaach de Bankole : une vision autobiographique de l’Afrique avec un parti-pris favorable à la décolonisation. Claire Denis poursuivra dans cette voie antiraciste et anticolonialiste avec J’ai pas sommeil et 35 Rhums

 

 

 

 

bande-annonce de Chocolat de Claire Denis

Lire la video sur Iphone

 

 

 

 

Ecrit par

1 Contribution

  1. Joss Rovélas dit :

    Il n’y a plus de metteur en scène français courageux osant aborder de front le colonialisme français et son racisme anti-noir congénital, entièrement intégré dans la gestion des institutions et cela quel que soit le parti, de gauche, de droite ou d’extrême-droite.

    Claire Denis est l’une des rares a l’avoir fait. J’espère qu’aujourd’hui elle est toujours sur la même longueur d’onde.

Ajouter une contribution