David Dacko (1930-2003)

Enseignant, David Dacko devint président de Centrafrique en 1959 à la faveur de l’accident qui coûta la vie à son cousin Barthélémy Boganda avec lequel il militait au sein du MESAN (le parti fondé par Boganda en 1950).

Réélu en 1964, David Dacko a été renversé par Jean-Bédel Bokassa en 1965.

Il devient le conseiller personnel de Bokassa en 1976 et le remplace lorsque l’empereur est chassé du pouvoir par la France fin 1979. Il est réélu président en 1981 face à Ange-Félix Patassé, mais il démissionne quelques mois plus tard pour être remplacé par le général André Kolingba.

Battu par Patassé aux élections présidentielles de 1993 et 1999, Dacko meurt au Cameroun en 2003.

Ecrit par

Pas de contribution

Ajouter une contribution