Du Parquet

Jacques Dyel du Parquet est né en Normandie vers 1606.

Neveu de Pierre Belain d’Esnanbuc, il est nommé en 1636, pour remplacer Jean Dupont, gouverneur de la Martinique (colonisée un an plus tôt) pour le compte de la compagnie des îles d’Amérique, et prisonnier des Espagnols.

À ce titre, et avec le soutien d’aventuriers comme Constant d’Aubigné et Jean-François du Buc, il doit faire face à une révolte fomentée fin 1646 par des colons récalcitrants.

Après la faillite de la compagnie, Du Parquet rachète pour 41 500 livres, le 22 septembre 1650, la Martinique ainsi que Sainte Lucie, la Grenade et les Grenadines.

En 1651, il obtient de Louis XIV un brevet de gouverneur général.

En 1654, sous la pression des Jésuites, il refuse d’accueillir 1200 juifs hollandais chassés du Brésil . Les réfugiés trouveront asile en Guadeloupe.  Apprenant que ce sont des experts de l’industrie sucrière, Du Parquet se ravise et accueille 300 d’entre eux en Martinique (les 900 autres restant en Guadeloupe).

Du Parquet est mort en 1658 en Martinique, à Saint-Pierre (sur l’habitation La Montagne).

 

Ecrit par

Pas de contribution

Ajouter une contribution