Elijah Muhammad (1897-1975)

Elijah Muhammad, de son vrai nom Elijah Poole, est né en Géorgie, à Sandersville, le 7 octobre 1897, de parents ouvriers agricoles dans les plantations de coton.

Très jeune, il devient, ainsi que ses frères, un disciple de Wallace Fard Muhammad, fondateur de Nation of Islam en 1930 et mystérieusement disparu en 1934.

Installé à Chicago, Elijah Muhammad développe le mouvement et déclare son fondateur, Wallace Fard Muhammad, une incarnation d’Allah.

Elijah Muhammad prône une doctrine selon laquelle les Africains détenaient originellement le pouvoir, dont ils ont été spoliés à la suite des manipulations de Jakub, un apprenti-sorcier qui a créé le « blanc », une sorte de Frankenstein échappant à tout contrôle. L’ère du renouveau, selon lui, est proche.

En 1942, Elijah Muhammad fut emprisonné, car on le soupçonnait d’être favorable aux Japonais. Il ne fut libéré qu’en 1946.

Elijah Muhammad fut concurrencé pendant les années 60 par un leader de Nation of Islam  plus charismatique, Malcolm X, qui fonda son propre mouvement en 1964 et accusa Nation of Islam de racisme avant d’être assassiné.

Elijah Muhammad est mort le 25 février 1975 à Chicago.

 

 

 

 

Ecrit par

Pas de contribution

Ajouter une contribution