Georges Biassou

Georges Biassou, après avoir participé à la cérémonie vaudou du Bois Caïman, le 14 août 1791, et au soulèvement général qui s’ensuivit, devint un redoutable adversaire de l’ordre esclavagiste.

C’est sous les ordres de Biassou, ancien esclave de Saint-Domingue (République d’Haïti) que servit, au début, Toussaint-Louverture, qui le suivit lorsque les insurgés passèrent au service de l’Espagne.

Biassou se trouva bientôt en désaccord avec Toussaint lorsque celui-ci, en 1794, décida de se rallier à la France, qui avait aboli l’esclavage.

Biassou, ne pardonnant pas à la République d’avoir attendu cinq ans avant d’abolir l’esclavage (sous la pression des esclaves révoltés) resta au service de l’Espagne et s’exila en 1795 en Floride (colonie espagnole) où il commanda une milice d’Afro-descendants jusqu’à sa mort en 1801.

 

 

Ecrit par

Pas de contribution

Ajouter une contribution

10 mai 2018 17h30 JOURN. NAT. ESCLAVAGE Paris place gal Catroux 17e Je m'inscris
Hello. Add your message here.