Henri le Navigateur (1394-1460)

Henri le Navigateur, prince du Portugal (3e fils du roi Jean 1er) fut l’instigateur de la colonisation et du pillage de l’Afrique par l’Europe dont les Portugais furent les pionniers.

En août 1415, il s’empare du port de Ceuta (Maroc), ce qui lui donne l’idée de pousser plus loin en Afrique pour y trouver des richesses.

Il organise une base à Terçanabal (péninsule de Sagres en Algarve) où il établit des chantiers de construction navale et fait venir cartographes et ingénieurs. Le village est bientôt rebaptisé Vila do Infante, la ville de l’Infant. C’est sous son impulsion que Madère est redécouverte et colonisée. C’est là que les premières cultures de canne à sucre entraîneront le recours à des Africains mis en esclavage.

Nommé en 1417 gouverneur de l’ordre du Christ, ce qui lui donne accès à des ressources considérables, il est en situation de financer des expéditions qui, en retour, vont considérablement enrichir l’ordre.

Le nouveau roi, Edouard, accorde à son frère Henri 20 % des revenus des terres colonisées et le monopole des expéditions au-delà du cap Bojador (Sahara).

En 1427, les Açores sont découvertes. En 1441, les Portugais atteignent le Cap Blanc. La mise en esclavage des Africains commence cette même 1441, date de la première razzia connue opérée par des Européens en Afrique. En 1443, le banc d’Arguin est atteint.

En 1444, le fleuve Sénégal est découvert, puis le Cap Vert. En 1462, la Sierra Leone est atteinte.

cap blanc

Les initiatives d’Henri le navigateur vont attirer la convoitise des Européens, surtout après la chute de Constantinople en 1453.

La suite est tristement connue.

 

 

 

Ecrit par

Pas de contribution

Ajouter une contribution