Jesse Owens (1913-1980)

Jesse Owens, James Cleveland Owens, petit-fils d’esclaves, est né en 1913 à Oakvile (Alabama, USA).

Ses parents, après avoir travaillé dans les champs de coton, tentent leur chance en s’installant à Cleveland.

À l’âge de 14 ans, Jesse (ainsi rebaptisé à cause de ses initiales, JC) se passionne pour la course à pied et commence à s’entraîner, parallèlement à l’école, tout en travaillant comme livreur.

Outre la course à pied, Jesse Owens pratique le saut en hauteur et le saut en longueur.

Le 25 mai 1935, Jesse Owens bat ou égale le même jour 4 records du monde : 100 yards, saut en longueur (8,13 m), 200 m, 200 m haies.

Le 20 juin 1936, aux jeux olympiques de Berlin, Jesse Owens remporte 4 médailles d’or – 100 m, saut en longueur, 200 m, relais  4×100 m – sous les yeux de Hitler.

À son retour aux USA, Roosevelt, pour être sûr d’être réélu dans les États du Sud, refusera de le recevoir à la Maison Blanche.

 

La victoire de Jesse Owens au 100 m

Lire la vidéo sur Iphone

 

Ecrit par

1 Contribution

  1. Meryanne Loum-Martin dit :

    Totalement minable et décevant de la part de Roosevelt d’avoir ignoré Jesse Owens par crainte de répercussions électorales dans les états du Sud.
    Décidément, politique, bassesses pour être élu et lâcheté vont de pair à travers les âges.
    Maurice Carlton, originaire de la Guadeloupe et ami de toujours de ma famille, représentait la France dans cette course historique. Les souvenirs de son amitié avec Jesse Owens revenaient de temps en temps dans ses passionnantes conversations. C’était un brillant avocat qui devint aveugle mais continua d’exercer malgré cet handicap. Sans doute la ténacité de l’athlète qu’il fut l’aida à ne jamais fléchir. Lamine Guèye, le premier Président de l’Assemblée nationale à Dakar dont le nom est mentionné dans les colonnes d’ Une autre Histoire fut son beau-père, puisqu’il en épousa la fille, Renée. Mes vacances chez Renée et Maurice Carlton restent à jamais ancrées dans ma mémoire.

Ajouter une contribution