Jules Monnerot (1874-1942)

Jules Monnerot, afro-descendant par sa grand-mère, fit ses études en France où il devint l’ami de Péguy et s’enthousiasma pour le socialisme.

Avocat et journaliste, il opta en 1920 pour le communisme qu’il importa en Martinique. Cofondateur du parti communiste martiniquais, il créa le journal Justice, dans lequel André Aliker dénonça la puissante famille Aubéry.

Sa grand-tante, Clémence Monnerot (1816-1911) avait épousé Joseph-Arthur de Gobineau, auteur de l’Essai sur l’inégalité des races humaines (1853).

Le fils de Jules Monnerot, le sociologue Jules Monnerot (1908-1995) se distinguera par son anticommunisme et se rapprochera, au soir de sa vie, de l’extrême-droite.

 

Ecrit par

Pas de contribution

Ajouter une contribution

Sam. 4 fév. 2017 commémoration abolition esclavage place général-Catroux Paris 17e à 18 h
Hello. Add your message here.