Le Clown Chocolat (1868-1917)

Le Clown Chocolat fut un personnage si populaire en France qu’il a laissé son nom à une expression familière : « Je suis chocolat ! » avec le sens de : « Je suis joué, je suis dupé ».

De son vrai nom Rafael Padilla, le clown Chocolat est né esclave a Cuba.

Orphelin, il est vendu à l’âge de 8 ans à une Espagnole qui l’exploite comme garçon de ferme près de Bilbao.

Rafael s’évade à 14 ans et, remarqué à cause de ses talents de danseur, d’acrobate et de voltigeur équestre, il est engagé comme clown, prenant le nom de « Chocolat ».

Arrivé à Paris en 1886, il s’associe, comme « souffre-douleur », au clown britannique Footit, avec lequel il formera jusqu’en 1910, d’abord au cirque Médrano, puis aux Folies-Bergères, un célèbre numéro : Footit et Chocolat.

Chocolat, mort à Bordeaux en 1917, dans la misère et l’oubli, fut jeté, comme Mozart, et tant de gens de talent, à la fosse commune.

Chocolat Lautrec

Chocolat, vu par Toulouse-Lautrec

Bande-Annonce du film de Roshdy Zem avec Omar SY (sortie en salles 3 février 2016)

 

 

Ecrit par

3 Contributions

  1. Bonjour

    Si vous êtes interessé par la vie du clown Chocolat rejoignez notre association « les amis du clown Chocolat » sur facebook.
    Nous publions sur son actualité et relayons les informations sur sa vie et toutes les initiatives qui le touchent.
    PS Chocolat n’avait pas de nom, celui de Rafaël Padilla lui a été attribué par l’officier d’état civil.

  2. Jessie dit :

    La vie ce cet homme est terriblement pathétique et tout simplement triste. Enfant vendu à l’âge de 8 ans à une Espagnole : c’est juste horrible ! Peut-être en effet que cela lui a permis de fuir la misère, mais sa fin est d’une tristesse !

    • Djolo dit :

      « Voulez-vous connaître l’histoire d’un p’tit noir nommé Chocolat ? »

      Ces paroles chantées sur l’air de Chevaliers de la Table ronde ont bercé de nombreux enfants, y compris dans les îles.

      Je les écouterai désormais d’une autre oreille.

      Merci de nous révéler la vraie histoire oubliée de ce personnage.

Ajouter une contribution

Sam. 4 fév. 2017 commémoration abolition esclavage place général-Catroux Paris 17e à 18 h
Hello. Add your message here.