Le roi Béhanzin (1845-1906)

 

 

 

 

 

 

Roi du Dahomey en 1890, Béhanzin se battit contre l’invasion des troupes françaises paradoxalement commandées par un Afro-descendant, le général Dodds, auquel il dut se rendre en 1894.

Auparavant, les Français durent affronter les Mino, le régiment féminin traditionnel des Amazones du Dahomey qui défendirent leur territoire à la baïonnette.

Déporté au fort Tartenson (Martinique) puis en résidence surveillée à Fort-de-France, il est enfin libéré en 1906 – sur les instances de l’homme politique guadeloupéen Gerville-Réache – et assigné à résidence en Algérie où il meurt en 1906.

 

Dodds

 

 

Le général Alfred Dodds (1842-1922) l’Afro-descendant sénégalais qui envahit le Dahomey et arrêta Béhanzin.

 

 

 

 

behanzin-2

 

 

 

Béhanzin vu par le journal L’illustration en 1892

 

Amazones

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Mino ou Amazones du roi Béhanzin

 

 

 

 

La bande-annonce du film du réalisateur martiniquais Guy Deslauriers,
L’exil du roi Béhanzin (1994)

 

Ecrit par

1 Contribution

  1. Joss Rovélas dit :

    Bravo pour cette excellente information.

    Je constate que les femmes africaines étaient encore en avance sur la « blanchitude ».

    Encore une fois les envahisseurs occidentaux ont distillé la division et la haine entre les Africains en prenant des Afro-descendants pour diriger leur armée coloniale, instrument de leur méga-crime contre l’humanité perpétré contre toute l’Afrique et ses habitants.

Ajouter une contribution

Sam. 4 fév. 2017 commémoration abolition esclavage place général-Catroux Paris 17e à 18 h
Hello. Add your message here.