Madère

Madère est une île volcanique de l’Atlantique, située au large des côtes marocaines et à la même latitude que la Caroline du Sud.  Elle fut nvahie en 1419 par les Portugais qui se la sont appropriée. Des incendies survenus jusqu’en 1427 ont fertilisé ses terres par l’apport de cendres.

Les Portugais eurent l’idée d’y cultiver la vigne et surtout la canne à sucre, une denrée d’importance croissante à partir du 13e siècle dans les milieux européens favorisés, ce qui nécessitait une importante main d’oeuvre.

Cette culture ne put se développer que grâce au travail d’ Africains razziés par le Portugal à partir de 1441 et mis en esclavage sur l’île.

Christophe Colomb a fait escale à Madère en 1478 et il y a rencontré  Filipa Moniz, la fille du gouverneur, qu’il a épousée l’année suivante.

La culture de la canne s’est notamment développée avec l’arrivée de juifs persécutés au Portugal à partir de 1496 et convertis de force au christianisme.

Cet immigration s’est renforcée avec l’instauration de l’inquisition portugaise à partir de 1531.

Au début du 16e siècle, on dénombrait à Madère plus de 150 moulins à sucre.

Les « nouveaux chrétiens » de Madère exportèrent leur savoir-faire au Brésil en 1548, si l’on en croit l’EspagnolAntonio de Capmany dans ses Mémoires historiques (1779).

Ainsi, à la fin du 16e siècle, Madère avait perdu son monopole sucrier au profit du Brésil.

L’île est restée portugaise, en dépit de périodes de rattachement à l’Espagne et à l’Angleterre.

Depuis 1974, Madère est un territoire autonome.

 

Ecrit par

Pas de contribution

Ajouter une contribution