Manuel Valls, le général Dumas et l’esclavage

Le 21 juin 2009, suite à la parution (décembre 2008) du livre de Claude Ribbe Le Diable noir biographie du général Dumas, et de la diffusion de son film Le Diable noir (adaptation du livre) sur France 3, suite également à l’inauguration, par Bertrand Delanoë, d’un monument érigé à l’initiative de l’association des Amis du général Dumas (présidée par Claude Ribbe) place du général-Catroux (Paris 17e) en mémoire du général Dumas, Manuel Valls, député maire d’Evry, inaugura une stèle en mémoire du général Dumas dans le parc des Coquibus à Evry.

Au cours de l’allocution qu’il prononça à cette occasion, Manuel Valls insista sur le rôle que joua l’esclavage dans la vie du général Dumas, déclarant : « L’esclavage et la traite, et sa codifications à travers le fameux Code noir, sont pour l’humanité une tache indélébile »

Il mentionna l’ « épuration raciale » dont fut victime le général lorsque Napoléon décida de rétablir l’esclavage dans les colonies françaises.

Cinq ans plus tard, Manuel Valls était devenu Premier ministre. Pour son premier 10 mai, date de commémoration nationale de l’abolition de l’esclavage, Manuel Valls, qui connaissait donc le dossier, géra le refus du maire FN de Villers-Cotterêts (Aisne), ville où est enterré le général Dumas, de commémorer l’abolition de l’esclavage, comme cela se faisait traditionnellement devant une plaque apposée en 2006.

Le Premier ministre s’invita place du général-Catroux pour participer à la cérémonie organisée par l’association présidée par l’écrivain Claude Ribbe qui appela à la création d’un centre Dumas.

Le 10 mai 2015, le Premier ministre revint place du général-Catroux, et s’exprima ensuite au jardin du Luxembourg sur l’opportunité de l’ouverture d’un dialogue avec la banque de France pour mettre l’hôtel Gaillard à la disposition de la banque de France.

Mais  la banque de France opposa en novembre 2015 une fin de recevoir à la demande exprimée par le Premier ministre.

Le 10 mai 2016, le Premier ministre n’assista pas à la cérémonie de la place du général-Catroux où s’étaient rassemblées des dizaines d’associations venues soutenir le projet de Claude Ribbe.

Manuel Valls, le général Dumas et l’esclavage : le film de l’allocution de Manuel Valls de 2009

(extrait Diego Diaz Dailymotion 2009)

Ecrit par

Pas de contribution

Ajouter une contribution