Michel Bégon (1638-1710)

Michel Bégon, nommé par Colbert intendant de la Martinique en 1682, en remplacement de Jean-Baptiste Patoulet, travailla avec Charles de Courbon-Blénac, gouverneur général des Antilles, à la rédaction du Code noir, qui légalisa et réglementa l’esclavage dans les colonies françaises jusqu’en 1848.

Bégon acquit une plantation en Martinique et devint personnellement propriétaire d’esclaves.

Il était le cousin germain de l’épouse de Colbert. En 1688, il fut nommé intendant de Rochefort et il y mourut.

 

Ecrit par

1 Contribution

  1. Jean-Yves ANANELIVOUA dit :

    Je suis réunionnais d’origine comorienne, malgache, indienne et africaine et je crois que nous avons tous intérêt à mieux faire connaître notre histoire commune car elle ne figure dans aucun manuel scolaire d’histoire de France de 1662 à 1848. Sachant qu’à l’île de la Réunion, l’abolition de l’esclavage a été proclamée le 18 octobre 1848, applicable au 20 décembre 1848.

Ajouter une contribution