Orfeo Negro

Au festival de Cannes 1959, un film français revisitant le mythe grec d’Orphée, mais entièrement interprété par des Afro-descendants contemporains et mettant en scène des personnages modestes, reçoit, contre toute attente, la Palme d’or. L’Oscar du meilleur film étranger suivra en 1960.

 

 

 

 

 

Orfeo Negro de Marcel Camus (1959) bande annonce

Lire la vidéo sur Iphone

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ecrit par

2 Contributions

  1. J’ai vu le film Orfeu Negro avec beaucoup de fierté, dans ma tendre enfance !

  2. Meryanne Loum-Martin dit :

    Orfeu Negro, c’est aussi la consécration de la bossa-nova et la samba. Il y avait la musique, la beauté, des hommes et du site.. ,
    l’exotisme et le talent confirmé de Marcel Camus. Et pour ceux que l’histoire sociale du Brésil intéresse.. lire  » Maîtres et Esclaves » de Gilberto Freire.. sur la formation de la société brésilienne.. D’ailleurs le titre en Portugais  » Casa grande e sinzala » est beaucoup plus intéressant ,  » Habitation et dépendances ».. serait la traduction ( ? ) Même si l’utilisation créole du mot  » habitation » n’est pas connue en dehors des Antilles, bref… toute la société brésilienne a été constituée sur le passage souple et particulièrement féminin de la « Casa grande » à la  » senzala » alors que le titre « Maîtres et esclaves » enserrent ces conditions dans une rigidité inflexible..

Ajouter une contribution

Ven 10 mai 2019 17 h 30 Paris pl. Gén Catroux commémoration esclavage évt Facebook
Hello. Add your message here.