Samuel Coleridge Taylor (1875-1912)

Samuel Coleridge Taylor, né près de Londres, est le fils d’un Africain de Sierra-Leone et d’une Britannique.

Pianiste et violoniste, il est admis en 1890 à la Royal Academy of Music de Londres où il perfectionne sa connaissance du violon et apprend la composition.

Coleridge Taylor va ensuite diriger l’orchestre du conservatoire de Croydon et l’orchestre de la Haendel Society.

Il enseignera la musique et a composition dans de nombreuses institutions dont le prestigieux Trinity College of Music.

Coleridge Taylor, qui connut la célébrité de son vivant, grâce à sa Ballade en la mineur pour orchestre et sa cantate The Song of Hiawatha,  a laissé de très nombreuses compositions dans tous les genres de la musique classique, y compris l’opéra, dont les admirables concerto pour violon en sol mineur et romance pour violon et orchestre

Très engagé contre le racisme et pour la valorisation des Afro-descendants, Coleridge Taylor s’est particulièrement attaché à évoquer ses origines africaines dans sa musique, en particulier dans sa Suite africaine pour piano.

Coleridge Taylor fut très apprécié aux USA où il vint en tournée, une chorale afro-américaine ayant été constituée en son honneur.

Il collabora avec le poète afro-américain Paul-Laurence Dunbar.

Les compositions de Coleridge Taylor, qu’on a parfois comparé à Mahler, font de lui non seulement le plus grand compositeur afro-descendant avec le chevalier de Saint-George , mais l’un des plus grands compositeurs britanniques et surtout l’un des plus grands compositeurs de l’histoire de la musique classique.

Il semble qu’aucune oeuvre de Coleridge Taylor n’ait jamais été jouée en France.

 

Ecrit par

Pas de contribution

Ajouter une contribution

Ven 10 mai 2019 17 h 30 Paris pl. Gén Catroux commémoration esclavage évt Facebook
Hello. Add your message here.