4 février 1794 abolition de l’esclavage

4 février 1794, abolition de l’esclavage en France: cet événement historique – imposé par la révolte des esclaves de Saint-Domingue engagée dès le mois d’août 1791 – n’est pas une évidence car il est communément admis – et enseigné à l’école – que la date de l’abolition de l’esclavage est le 27 avril 1848.

En réalité, l’esclavage a été bien aboli par la Convention nationale le 4 février 1794 (16 pluviôse an II) et s’il y a eu une seconde abolition, c’est que l’esclavage avait été rétabli par Napoléon le 20 mai 1802, avec un début de génocide pour se débarrasser des récalcitrants.

La date du 4 février est souvent occultée car elle oblige à parler de Napoléon, à mettre en évidence le fait que ce sont les esclaves eux-mêmes qui se sont libérés.

Cette abolition de 1794 ne prévoyait aucune indemnité pour les colons. Alors que celle de 1848 la leur accorda en réparation du préjudice subi (la perte de leurs esclaves).

Depuis 1798, sur proposition du député Pierre Thomany, la République française a fixé au 4 février la commémoration de l’abolition de l’esclavage. Cette décision, non abrogée, est donc toujours en vigueur.

Depuis le 4 février 2014, l’association des Amis du général Dumas (présidée par l’écrivain Claude Ribbe et qui commémore également la journée nationale du 10 mai) a repris cette tradition et organise, chaque 4 février à 18 h, un rassemblement place du général-Catroux à Paris (17e arrondissement, métro Malesherbes, ligne 3) face aux Fers, le monument au général Dumas.

 

Ecrit par

1 Contribution

  1. jmak dit :

    Merci pour cette information!

Ajouter une contribution