Adolphe Badin (1747-1822)

Adolphe Badin, un Afro-descendant né esclave dans l’île, alors danoise, de Sainte-Croix (aujourd’hui territoire d’outre-mer des USA) fut amené à la cour de Suède alors qu’il était âgé de 10 ans et « offert » à la reine Louise-Ulrika de Prusse, épouse du roi Adophe-Frédéric, qui le fit baptiser et instruire, curieuse de voir, en bonne lectrice de Rousseau, comment aller évoluer un « sauvage ».

Bien que sa situation – mi-courtisan, mi domestique – n’ait jamais été clairement définie, Badin fut un personnage incontournable de la cour de de Suède.

Il a parfois été affirmé qu’il aurait eu une fille avec la princesse Sophie-Albertine, qui ne se maria jamais et dont il devint le factotum après la mort de la reine en 1782 .

Badin participa à la vie intellectuelle et artistique de son temps et se constitua une importante bibliothèque, composée principalement d’auteurs français.

Badin est l’un des personnages du roman historique Morianen (1838) de l’écrivain et historien suédois Magnus-Jacob Crusenstolpe (1795–1865).

Ecrit par

Pas de contribution

Ajouter une contribution