Constant d’Aubigné, le beau-père négrier de Louis XIV

Constant d’Aubigné, né en 1585, et fils de l’écrivain Agrippa d’Aubigné, est un aventurier protestant. Menant une vie de débauche, il assassine sa première femme en 1619 dans une auberge de Niort, au motif qu’elle aurait été infidèle. Ayant abjuré sa foi calviniste, il est renié par son père.

Après avoir fréquenté assidûment les prisons de France, notamment à cause de ses dettes, Constant d’Aubigné s’embarque en 1635 avec Pierre Belain d’Esnanbuc, pour s’enrichir aux Antilles.

Il séjourne à Saint-Christophe (St Kitts), à la Martinique, au Prêcheur et à Marie-Galante, où il créée une plantation esclavagiste. Sa femme y est servie par 20 esclaves. D’Aubigné revendiquera (en vain) le titre de « gouverneur » de Marie-Galante auprès de la compagnie des Indes occidentales.

Constant d’Aubigné meurt à Orange en 1647, laissant une fille sans ressources – Françoise d’Aubigné – une intrigante qui, devenue marquise de Maintenon, épousera 35 ans plus tard (mais secrètement et de nuit) le roi de France Louis XIV.  L’héritière de ce négrier assassin, élevée aux Antilles, contribuera à la légalisation de l’ordre esclavagiste en France.

Ecrit par

Pas de contribution

Ajouter une contribution

10 mai 2018 17h30 JOURN. NAT. ESCLAVAGE Paris place gal Catroux 17e Je m'inscris
Hello. Add your message here.