Grégoire XVI

Grégoire XVI est né Bartolomeo Alberto Cappellari à Belluno (république de Venise) le 18 septembre 1765.

Entré dans les ordres en 1783, il est élu pape en 1831.

En 1837, il béatifie l’Afro-descendant Martin de Porres .

Le 3 décembre 1839, il publie une bulle dévastatrice, In supremo apostolatus, qui , avec un sous-titre très explicite (Lettre apostolique pour empêcher le commerce des nègres)  condamne sans appel la traite, la mise en esclavage et la déshumanisation des Africains pratiquées par les chrétiens :

«  Nous avertissons tous les fidèles chrétiens, de toute condition, et Nous les conjurons instamment dans le Seigneur : que personne désormais n’ait l’audace de tourmenter injustement des Indiens, des Nègres et d’autres hommes de cette sorte, de les dépouiller de leurs biens ou de les réduire en esclavage, ou d’en aider ou d’en soutenir d’autres qui commettent de tels actes à leur égard, ou de pratiquer ce trafic inhumain par lequel des Nègres, qui ont été réduits en esclavage d’une manière ou d’une autre, comme s’ils n’étaient pas des hommes mais de purs et simples animaux, sont achetés et vendus sans aucune distinction en opposition aux commandements de la justice et de l’humanité, et condamnés parfois à endurer les travaux parfois les plus durs. »

Gregoire XVI rompait ainsi avec 385 années de complicité active puisque l’esclavage avait été soutenu et parfois pratiqué par l’Église catholique depuis 1454 et la bulle Romanus Pontifex du pape Nicolas V .

La bulle eut un retentissement considérable en France, où non seulement l’esclavage colonial était légal, mais où la traite était toujours pratiquée (illégalement mais sans risque et avec la complicité de la justice et des autorités) à partir de tous les ports.

Grégoire XVI est mort à Rome le 1er juin 1846.

Pour en savoir plus sur la bulle In Supremo Apostolatus: un article détaillé (en anglais)  Jeremy Watt The incongruous Bull

 

Ecrit par

Pas de contribution

Ajouter une contribution