Joseph Chatoyer

Joseph Chatoyer, né vers 1750, est connu pour avoir été, à la fin du XVIIIe siècle, le chef des Garifunas ou Caraïbes noirs de Saint-Vincent qui, réfugiés dans la jungle des montagnes, ont résisté de 1635 à 1796 à la colonisation esclavagiste française et britannique.

En 1772, une première guerre, menée par Chatoyer, a forcé les Britanniques à signer un traité avec les Garifunas.

En 1795, les troupes de Chatoyer, où s’étaient enrôlés les esclaves marrons de Saint-Vincent, et appuyées cette fois par des commandos guadeloupéens de Delgrès et Massoteau, ont lancé, au nom des idées de la Révolution française, une seconde attaque massive contre les Britanniques.

Chatoyer a été tué au combat le 14 mars 1795. Les Garifunas ont dû capituler en 1796 et les survivants, au nombre de 2000, ont été déportés l’année suivante.

L’histoire de Chatoyer a inspiré la première oeuvre théâtrale écrite, jouée, et produite par et pour des Afro-descendants : Le drame du roi Chatoyer  (The Drama of King Shotaway) de William Brown. Cette oeuvre (depuis perdue) a été créée à l’African Grove de New York en 1823 et le rôle de Chatoyer y était interprété par James Hewlett.

Joseph Chatoyer, oublié de la France, bien qu’il en ait défendu les idéaux, est considéré comme un héros national à Saint-Vincent et les Grenadines. Il est resté le chef spirituel des Garifunas, aujourd’hui installés en Amérique du Sud.

Ecrit par

Pas de contribution

Ajouter une contribution

Ven 10 mai 2019 17 h 30 Paris pl. Gén Catroux commémoration esclavage évt Facebook
Hello. Add your message here.