La femme noire : fantasmes et stéréotypes

Un chercheur français, Yann Le Bihan, consacre ses travaux à mettre en évidence la manière dont la presse française du XXIe siècle utilise systématiquement les vieux stéréotypes de la colonisation et de l’esclavage fondés sur le racisme et le sexisme pour entretenir le fantasme de la « femme noire », assimilée à un animal lubrique.

La manière dont la partie américaine de l’affaire Strauss-Kahn a été traitée par la presse française est, à cet égard, révélatrice.

Femme noire en image : Racisme et sexisme dans la presse française actuelle éditions Hermann, 2011

Le Bihan  a par ailleurs mené une étude remarquable, en utilisant les petites annonces matrimoniales dans différents journaux, pour étudier comment ces fantasmes véhiculés par la presse se répercutent sur la population masculine.

Le chercheur a ainsi entretenu une correspondance avec des Français, en se faisant passer tantôt pour une femme blonde, tantôt pour une femme « noire », tantôt pour une femme « métisse ».

Yanne Le Bihan

Des milliers de lettres ont été analysées.

Les résultats sont édifiants.

Construction sociale et stigmatisation de la femme noire: Imaginaires coloniaux et sélection matrimoniale, L’Harmattan, 2007

 

 

Ecrit par

2 Contributions

  1. Rovélas Joss dit :

    Un grand merci à Yann Le Bihan pour ce travail colossal, courageux et fondamental pour faire basculer les fondements de la Blanchitude à l’égard de la communauté noire.

Ajouter une contribution