Le panafricanisme

Le panafricanisme est une doctrine politique qui vise à unifier l’Afrique et sa diaspora dans une seule entité politique.

Elle se fonde sur le postulat d’une part que la diaspora africaine et l’Afrique continentale ont des intérêts communs fondés sur l’histoire qui supposent un rejet de toute assimilation des Afro-descendants de la diaspora. Elle se fonde sur un second postulat, selon lequel les différents États africains doivent s’unir pour résister aux pressions colonialistes des autres continents.

Le panafricanisme a plus ou moins inspiré la création de deux États : la Sierra Leone et le Libéria, des mouvements, comme le mouvement littéraire de la négritude, l’afrocentrisme, le mouvement Rastafari à la Jamaïque, mais aussi des hommes politiques comme Marcus Garvey , Malcolm X  Sékou Touré Modibo Keita ou Kwame Nkrumah et des chercheurs comme Cheikh Anta Diop .

Les adversaires occidentaux du panafricanisme cherchent à le réduire à la dimension raciste de ses dérivés extrêmes.

C’est Edward Blyden qui est généralement considéré comme le père du panafricanisme. Sa doctrine fut reprise et développée par George Padmore.

Le seul organisme officiellement créé allant dans le sens du panafricanisme est l’Union africaine.

Ecrit par

2 Contributions

  1. Bonjour de la Kanaky.

    Salutation et respect aux frères et sœurs d’Afrique, et aux Afro descendants. De la Kanaky (colonie française de 1853 à ce jour) nous essayons, en tant que coutumiers traditionnels Kanak, de faire revivre cette relation coutumière qui nous lie avec nos frères de Mélanésie, de Micronésie, de Polynésie, ainsi qu’avec tous ceux des pays riverains de l’Océan Pacifique.
    Notre continent est l’Océanie, mais c’est très dur de faire ressortir ce Panocéanisme, parce qu’en face l’impérialisme, le colonialisme et le néocolonialisme ont beaucoup de plans géostratégiques dans le Pacifique,en ce qui concerne les terres rares submaritimes.
    Nous encourageons tout panafricaniste et tout Africain dans sa démarche d’unité avec son peuple et sa diaspora. Nous soutenons tout ce qui touche, de près ou de loin, les initiatives visant à rendre le peuple indigène noir fier de sa culture, de sa tradition. Et aussi, et surtout nous sommes très sensibles aux initiatives qui tendent à faire ressortir ce sentiment de rattachement à la Terre Ancestrale. Afin de lutter contre les spoliations de terres, les hold-up de ressources naturelles, et l’esclavage mental .
    Nous sommes aussi dans cette logique de créer une économie qui soit basée sur nos familles, nos clans, nos structures propres,pour que nous ne soyons plus dépendants du système colonial et néocolonial français.

    Force et courage à vous tous et toutes pour vos projets,vos interventions, vos combats !

    Wahopie Macane.

    Tribu Kuinco.

    Pays N’Umia .

    Nation Kanaky.

  2. Dimanta dit :

    Je suis persuadé que le panafricanisme est la solution. Nous devons travailler dur pour réaliser ce rêve fou qui verra se réunir de nouveau les fils d’Afrique après leur dispersion à partir de l’Egypte. Travailler inlassablement pour que les Africains ne soient plus ignorants d’eux-mêmes. Qu’ils se débarrassent des couches de mensonges que les nouveaux conquérants ont mis dans les têtes. Dieu merci, les choses avancent lentement mais sûrement.

Ajouter une contribution