Maurice L’Admiral

Maurice L’Admiral, né à Basse-Terre (Guadeloupe) en 1864, et fils d’un commerçant afro-descendant aisé, vient poursuivre ses études à Paris en 1877 .

Installé avocat au barreau d’Alger en 1886, il devient rapidement l’avocat des « indigènes » en lutte contre le système colonial.

Engagé dans la lutte pour l’égalité des droits, Maurice L’Admiral se fait connaître lors de procès retentissants comme celui  des révoltés de Marguerite (1901) et dans  l’affaire du meurtre du Grand Mufti (1939).

Maurice L’Admiral est mort à Alger en 1955.

Ecrit par

2 Contributions

  1. L'ADMIRAL marie-dominique épouse Morillon dit :

    Bonjour, Mon Père MAX L’ADMIRAL était le neveu de « l’oncle Maurice »
    Mon père a eu 3 enfants ( 2 filles + 1 fils célibataire)
    Il avait également 1 frère plus âgé , né de relations antérieures au mariage d’Armand (frère de Maurice, Jeanne,Sully et Juliette) , lequel prénommé Fernard a adopté une fille ( installée en grèce , sans nouvelles)
    Sans enfant mâle , le nom de L’ADMIRAL s’éteindra.
    Ma frâtrie est née en France et je ne suis jamais allé en Guadeloupe.
    J’ai qq documents, livret de famille et photos des années 1917 environ.
    Je me souviens dans les années 50 nous recevions des dattes d’Alger et du café de Guadeloupe !
    Cordialement. M-D L

  2. luc thiébaut dit :

    l’Admiral, s’était fait élire à Alger sur la liste du second collège, celui des « indigènes », d’avant à après la première guerre mondiale

Ajouter une contribution