Moïse Bébel (1898-1940)

Moïse Bébel, né à Trois-Rivières (Guadeloupe) le 29 mai 1898, opta pour la carrière des armes et devint officier d’active.

Capitaine, fait prisonnier le 9 juin 1940, après avoir vaillamment défendu le village d’Erquinvilliers, dans l’Oise, contre la 9e division d’infanterie allemande, il fut abattu à la mitrailleuse par les nazis, avec une cinquantaine de ses hommes, à cause de la couleur de sa peau.

Ce massacre est à rapprocher de celui qui coût la vie, dans la même région, au capitaine Charles N’Tchoréré.

La dépouille du capitaine Bébel – ainsi que celle de plusieurs de ses camarades – le sergent Roger Casimir, du Moule, le maréchal des logis Masséna Desbonnes de Terre-de-haut, le soldat Jean Flower de Basse-Terre, les soldats Jean Montantin, Robert Tirolien, Pierre Lalatonne, de Pointe-à-Pitrea été accueillie à Pointe-à-Pitre, le 22 janvier 1950, par 6000 Guadeloupéens.

Ecrit par

Pas de contribution

Ajouter une contribution