Moïse Bébel (1898-1940)

Moïse Bébel, né à Trois-Rivières (Guadeloupe) le 29 mai 1898, opta pour la carrière des armes et devint officier d’active.

Capitaine, fait prisonnier le 9 juin 1940, après avoir vaillamment défendu le village d’Erquinvilliers, dans l’Oise, contre la 9e division d’infanterie allemande, il fut abattu à la mitrailleuse par les nazis, avec une cinquantaine de ses hommes, à cause de la couleur de sa peau.

Ce massacre est à rapprocher de celui qui coût la vie, dans la même région, au capitaine Charles N’Tchoréré.

La dépouille du capitaine Bébel – ainsi que celle de plusieurs de ses camarades – le sergent Roger Casimir, du Moule, le maréchal des logis Masséna Desbonnes de Terre-de-haut, le soldat Jean Flower de Basse-Terre, les soldats Jean Montantin, Robert Tirolien, Pierre Lalatonne, de Pointe-à-Pitrea été accueillie à Pointe-à-Pitre, le 22 janvier 1950, par 6000 Guadeloupéens.

Ecrit par

Pas de contribution

Ajouter une contribution

10 mai 2018 17h30 JOURN. NAT. ESCLAVAGE Paris place gal Catroux 17e Je m'inscris
Hello. Add your message here.