Prince Hall (1748-1807)

Prince Hall (1748-1807), originaire de la Barbade, serait arrivé aux USA en 1775. Sa mère était une Afro-descendante originaire de Guadeloupe ou de Martinique. Son père était britannique.

Prince Hall, installé à Boston, milita pour l’abolition, pour les droits civiques et pour l’instruction des Afro-Américains. Il fonda une école.

En 1775, il fut initié à la franc-maçonnerie dans une loge militaire britannique de Boston en même temps que 14 autres Afro-Américains.

En 1776, Prince Hall fonda l’African Lodge n° 1 qui, non reconnue par la franc-maçonnerie américaine, le fut cependant par la franc-maçonnerie britannique en 1784.

En 1791, les Afro-Américains francs-maçons, non admis dans les autres obédiences américaines, constituèrent l’ African Grand Lodge of North America dont Prince hall fut élu grand maître.

Après sa mort, en 1807, l’African Grand Lodge fut renommée Prince Hall Grand Lodge.

L’obédience afro-américaine existe toujours. Elle a essaimé dans toute l’Amérique et même dans le monde entier.

Après près de deux siècles de résistance, toutes les instances maçonniques des USA (organisées par État) ont fini par reconnaître la franc-maçonnerie afro-américaine, sauf dans les États anciennement esclavagistes du Sud : Alabama, Arkansas, Delaware, Floride, Georgie, Kentucky, Louisiane, Mississippi, Caroline du Nord, Caroline du Sud, Tennessee et Virginie.

En 2013, on estimait à 150 000 le nombre d’Afro-Américains membres de la Prince Hall Grand Lodge.

 

Ecrit par

1 Contribution

  1. LaCec dit :

    Infos que je ne connaissais pas du tout. Merci à Une Autre Histoire…

Ajouter une contribution