Rabah (1842-1900)

Rabah (Rabih az-Zubayr ibn Fadl Allah) est né tout près de Khartoum (Soudan).

Il sert d’abord dans les corps francs de la cavalerie égyptienne, puis devient le lieutenant d’un seigneur de la guerre marchand d’esclaves, az-Zubayr Rahma Mansur, avant de former un royaume au sud et à l’ouest du Soudan puis de conquérir l’empire du Bornou.

Les Français, désireux de coloniser l’Afrique centrale, s’opposent bientôt frontalement à Rabah, qui, en 1899, fait exécuter sans hésiter un colon et un officier qui essayaient de le circonvenir.

Rabah dispose d’une troupe de 10 000 hommes, armée de vieux fusils et dépourvue de munitions.

Après une année de combats, il est pris et décapité le 22 avril 1900 près de N’Djamena par les colonnes du commandant Lamy. Ce dernier perd également la vie dans l’assaut final.

tête RabahL’histoire officielle a surtout retenu que Rabah était esclavagiste. La colonisation de l’Afrique s’est d’ailleurs opérée sous le prétexte de lutter contre l’esclavage.

 

Ecrit par

Pas de contribution

Ajouter une contribution

Sam. 4 fév. 2017 commémoration abolition esclavage place général-Catroux Paris 17e à 18 h
Hello. Add your message here.