Richard Wright (1908-1960)

Richard Wright, petit-fils d’esclave, est né en 1908 dans le Mississipi.

Son enfance est douloureuse : père alcoolique, mère incestueuse.

Consacrant sa vie à l’écriture, Wright est, en 1940, le premier Afro-Américain à connaître un grand succès d’édition avec Native Son (Un enfant du pays).

Cinq ans plus tard, il récidive avec Black Boy, un livre autobiographique.

Pour échapper à la chasse aux sorcières qui sévit à cette époque aux États-Unis contre les personnes suspectes d’être « communistes », Wright vient en France en 1946.

Il obtient la nationalité française en 1947 et se consacre dès lors à soutenir, à travers ses textes, la décolonisation.

 

Ecrit par

Pas de contribution

Ajouter une contribution

10 mai 2018 17h30 JOURN. NAT. ESCLAVAGE Paris place gal Catroux 17e Je m'inscris
Hello. Add your message here.