Richard Wright (1908-1960)

Richard Wright, petit-fils d’esclave, est né en 1908 dans le Mississipi.

Son enfance est douloureuse : père alcoolique, mère incestueuse.

Consacrant sa vie à l’écriture, Wright est, en 1940, le premier Afro-Américain à connaître un grand succès d’édition avec Native Son (Un enfant du pays).

Cinq ans plus tard, il récidive avec Black Boy, un livre autobiographique.

Pour échapper à la chasse aux sorcières qui sévit à cette époque aux États-Unis contre les personnes suspectes d’être « communistes », Wright vient en France en 1946.

Il obtient la nationalité française en 1947 et se consacre dès lors à soutenir, à travers ses textes, la décolonisation.

 

Ecrit par

Pas de contribution

Ajouter une contribution