Les vierges noires de France

La France profonde a une particularité dont personne ne s’étonnait jadis, c’est que les vierges en bois sculpté y sont suovent représentées depuis le haut Moyen Âge avec un teint d’ébène.

 

 

 

 

vierge noire aurillac

La vierge noire d’Aurillac

 

Les historiens de l’art racistes  ont bien tenté de trouver des explications : les vierges auraient été blanches, mais la fumée des cierges les auraient noircies ou bien encore, le métal qui recouvre les statues se serait oxydé, ou même les vierges noires n’existent pas : elles ont été repeintes.

Malgré ces tentatives, toutes plus fumeuses et comiques les unes que les autres, l’évidence est difficile à nier : plus de deux cent statues recensées, principalement en Auvergne, mais aussi dans les régions limitrophes, représentent la vierge Marie – et bien entendu son fils Jésus – avec la peau noire, parfois avec des traits négroïdes.

Minolta DSC

Le petit Jésus de Chalençon (Ardèche)

 

Pendant la Révolution, nombre de statues représentant des vierges noires ont été détruites par une foule vociférant  des slogans révélateurs qui n’auraient pas déplu à Cheikh Anta Diop :

« À mort l’Égyptienne ! »

Les explications les plus simples, ce serait que la représentation de la vierge noire correspond à une tradition – dont on dit qu’elle remonte à l’apôtre Saint-Luc – selon laquelle la vierge Marie avait la peau brune ou bien encore que les vierges auraient été sculptées par des Africains se trouvant dans la région.

vierge noire du puy

La célèbre vierge noire du Puy (détruite par les révolutionnaires)

La présence d’Africains en Auvergne s’explique assez facilement par le fait que la France fut partiellement occupée par les musulmans  au VIIIe siècle et qu’après la bataille qui les opposa à Charles Martel en 732, nombre de soldats – dont évidemment des Africains – se convertirent au christianisme et restèrent dans la région. Ainsi s’explique l’étymologie du nom de Chamalières (de Camelarius, le chamelier) porté par un ville proche de Clermont-Ferrand.

Il est probable que nombre de Français « de souche » ont des ancêtres africains et musulmans.

Ceux qui soutiennent le contraire ne connaissent pas l’histoire de leur pays.

Dès lors, une question se pose : les présidents de la Ve République, qui sont tous originaires (ou élus) de ces régions (à l’exception de Charles de Gaulle) ont-il médité sur les vierges noires ?

On peut également rapprocher les vierges noires du mythe de la vierge Marie africaine, qui inspira les sermons de Romaine « la Prophétesse », un mythe qui fut très populaire au Congo après l’introduction du christianisme par les Portugais au 15e siècle.

Pour Schopenhauer, si les vierges sont noires, c’est tout simplement parce que la Vierge et Jésus étaient noirs.

 

L’image à la une représente la vierge de Chalençon (Ardèche)

 

Ecrit par

2 Contributions

  1. LaCec dit :

    Partout en France, nombreux sont les villes et les villages dont le nom contient le mot « Maure » dans. Cela veut bien dire quelque chose.

    • astruc marcel dit :

      Beaucoup de « vierges noires », notamment celle de Saugues (43170), dite « Vierge en majestée », celle d’Estours (43), une fois « décapées » de leur peinture noire se sont révélées être des vierges polychromes. Pourquoi ont-elles été peintes en noir et quand? Peut-être au retour des croisades … Peut-être en référence au « Cantique des Cantiques », peut-être pour rejoindre un effet de mode ou une volonté de sobriété … de dépouiillement liée à des vagues d’intégrisme ?

Ajouter une contribution