Vincent Allègre (1835-1899)

 

L’avocat élu député du Var et maire de Toulon, Vincent Allègre, fut nommé gouverneur de la Martinique en 1881.

Il se singularisa en refusant tout préjugé de couleur :

« J’ai de plus en plus la ferme résolution, affirmait-il en 1883, d’administrer la Martinique selon les principes républicains ; je ne me préoccupe nullement de la couleur des gens et sans distinction j’accueille avec faveur les blancs […] et les noirs, pourvu qu’ils soient républicains »

Les Békés, qui le haïssaient, ayant enfin obtenu son départ en 1887, il se fit triomphalement élire l’année suivante sénateur de la Martinique, mandat qu’il conserva jusqu’à sa mort, n 1899.

 

Ecrit par

3 Contributions

  1. LaCec dit :

    Je remercie Une Autre Histoire de tout coeur. Ce sont des histoires dont nous avons besoin pour contrecarrer la propagande raciste qui dure et perdure, nous cache la vérité et décourage ainsi les bonnes volontés, en faisant croire que les choses sont ainsi inscrites, immuables et insurmontables, alors que le changement viendra par la connaissance et la reconnaissance. Merci !

  2. Joss Rovélas dit :

    Il serait intéressant d’interpeller les élus et habitants actuels du Var et de la Martinique tous partis confondus y compris le FN. Réponses et silences devront être analysés avec rigueur…

Ajouter une contribution

Hello. Add your message here.