Voltaire était-il raciste ?

Selon Voltaire, les hommes n’ont pas tous la même origine, de même que « les poiriers, les sapins, les chênes et les abricotiers ne viennent point d’un même arbre ».

Voltaire répugne au mélange : « Jamais homme un peu instruit n’a avancé que les espèces non mélangées dégénérassent ».

C’est le mélange, au contraire, qui fait dégénérer. Les nègres en sont l’exemple et « Dans les climats chauds, ricane Voltaire, il n’est pas impossible que des singes aient subjugué des filles ».

« C’est une grande question, écrit-il encore, parmi [les noirs] s’ils sont descendus du singe ou si les singes sont venus d’eux. Nos sages ont dit que l’homme est l’image de Dieu. Voilà une plaisante image de l’Etre éternel qu’un nez noir épaté, avec peu ou point d’intelligence ! »

En conclusion :

« Leurs yeux ronds, leur nez épaté, leurs lèvres toujours grosses, leurs oreilles différemment figurées, la laine de leur tête, la mesure même de leur intelligence, mettent entre eux et les autres espèces d’hommes des différences prodigieuses. Et ce qui démontre qu’ils ne doivent point cette différence à leur climat, c’est que des nègres et des négresses, transportés dans les pays les plus froids, y produisent toujours des animaux de leur espèce. »

« Nous n’achetons des esclaves domestiques que chez les nègres ; on nous reproche ce commerce. Un peuple qui trafique de ses enfants est encore plus condamnable que l’acheteur. Ce négoce démontre notre supériorité ; celui qui se donne un maitre était né pour en avoir. »

 

On cite également une lettre de Voltaire à Michaud de Nantes, qui aurait été son associé dans l’armement du navire négrier Le Congo :

« Je me félicite avec vous de l’heureux succès du navire Le Congo, arrivé si à propos sur la côte d’Afrique pour soustraire à la mort tant de malheureux nègres. Je me réjouis d’avoir fait une bonne affaire en même temps qu’une bonne action. »

Les défenseurs de Voltaire affirment que cette lettre serait un faux. Ils ne peuvent malheureusement pas le dire des citations ci-dessus, extraites du Dictionnaire philosophique, aujourd’hui introuvable dans la version originale.

 

 

Ecrit par

6 Contributions

  1. Dovi dit :

    Je suis sidéré de lire ces écrits infamants de ce Voltaire qui se croit intelligent mais qui se rabaisse dans un délire de dénigrement à l’égard du peuple noir.
    Mes frères et sœurs, prenons conscience de ce que nous sommes et représentons aux yeux de certaines personnes et élevons-nous ! Montrons dans tous les domaines de la vie notre autonomie.

  2. ARY stcharles dit :

    Il n’y a aujourd’hui, en France, aucune politique sérieuse de lutte contre le racisme à travers l’éducation. Ainsi, les programmes d’histoire, par exemple, s’appuient-ils toujours sur les quatre figures fondamentales de l’idéologie raciste, esclavagiste et colonialiste : Christophe Colomb, Louis XIV, Voltaire et Napoléon.
    De nombreux professeurs d’histoire sont sous le contrôle d’un historien controversé – Olivier Pétré-Grenouilleau, nommé inspecteur général sous la présidence de Nicolas Sarkozy – qui a déclaré publiquement et impunément dans un journal de grande diffusion: « La loi Taubira (qui criminalise l’esclavage et la « traite » transatlantiques) est de nature à renforcer l’antisémitisme en France ».

  3. Renaud dit :

    Les Paroles de Voltaire sont tellement abjectes et insupportables, au delà d’un simple décalage de sens des mots du XVIIIe siècle et aujourd’hui. Cette question m’a intrigué et j’ai passé quelques heures de recherche.
    Ce qui frappe, c’est d’abord l’ignorance, l’ignorance scientifique, l’ignorance parce qu’il n’a jamais rencontré de peuple autre qu’européen -et même dans son pays, il a un tel mépris pour le peuple ! Voltaire ignorant, beaucoup moins que d’autres de son époque toutefois, manipulant des détails qu’il croit connaitre pour faire naître dans ses démonstrations des fais « scientifiques ». Je mets à la fin de mon commentaire une citation sur les albinos.
    Ensuite ces « faits », ces phrases insupportables, sont utilisés dans sa démonstration. Ils étaient sensés démontrer quoi ? Que le christianisme, l’ennemi de toute une vie pour Voltaire, est mauvais et que c’est un tissu de mensonge. Alors il attaque l’unicité des origines humaines et les juifs qui sont à l’origine du christianisme.
    En résumé, on pourrait dire que, en lutte contre le christianisme intégriste du XVIIIe siècle, il crée (ou alimente) le racisme et l’antisémitisme du XIXe !

    Voici ce qu’il écrit sur les albinos. Vous apprécierez l’étalage de son ignorance (vu du XXIe siècle) :

    « Prétendre que ce sont des nègres nains, dont une espèce de lèpre a blanchi la peau, c’est comme si l’on disait que les noirs eux-mêmes sont des blancs que la lèpre a noircis.

    Un albinos ne ressemble pas plus à un nègre de Guinée qu’à un Anglais ou à un Espagnol. Leur blancheur n’est pas la nôtre : rien d’incarnat, nul mélange de blanc et de brun ; c’est une couleur de linge ou plutôt de cire blanchie ; leurs cheveux, leurs sourcils, sont de la plus belle et de la plus douce soie ; leurs yeux ne ressemblent en rien à ceux des autres hommes, mais ils approchent beaucoup des yeux de perdrix. Ils ressemblent aux Lapons par la taille, à aucune nation par la tête, puisqu’ils ont une autre chevelure, d’autres yeux, d’autres oreilles; et ils n’ont d’homme que la stature du corps, avec la faculté de la parole et de la pensée dans un degré très éloigné du nôtre. Tels sont ceux que j’ai vus et examinés. « 

  4. Barbara Petiote Bernadel dit :

    Dans ce cas, les esprits faibles sont dans quel camp ?

    Les Lumières furent des abîmes.

    C’est en nous appropriant leurs idées, en les gardant comme horizon, que nous avons fait la révolution.

    Mais la vérité saute aux yeux : dans la cartographie des idées de l Europe, nous ne sommes que des « biens meubles ».

  5. Nadia dit :

    Gravissime, mais pas étonnant vu que pendant la traite, aucune célébrité de l’époque ne bougea.

    • Pascal Rosier dit :

      Il faut absolument instruire nos enfants pour qu’ils sachent les vérités qui nous furent cachées.

      Ils ne doivent en aucun cas être imprégnés à leur insu d’idées raciste.

Ajouter une contribution